L'Occident représenté par l'Atlas Catalan entre dans la collection royale de Charles V en 1380
Les symboles harmonisés du judaïsme, du christianisme, de l'islam et de la foi baha'ie
Symbole baha'i du "plus grand Nom" représentant les mondes de Dieu, des Manifestations et de l'Humanité
L'Ange de l'Annonciation est une peinture sur bois de Sano di Pietro datant de 1440, conservée au Musée du Petit Palais d'Avignon
Tour d'une mosquée du haut de laquelle le muezzin appelle les musulmans à la prière.
En Orient, un bouddha est une personne qui a réalisé l?illumination spirituelle qui apporte la libération de la souffrance

Orient Occident

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Blog

Fête de la St-Jean d'été, depuis quand ?

Publié le 24 juin 2019 à 1:00


Jules Breton, La Fête de la Saint-Jean, 1875, musée des beaux-arts de Philadelphie


La fête de la Saint-Jean d'été, traditionnellement accompagnée de grands feux de joie,est la fête de Jean le Baptiste, le 24 juin.

Elle est proche du solstice d'été dans l'hémisphère nord, qui a lieu le plus fréquemment le 21 juin, exceptionnellement le 19 juin, rarement le 20 juin et le 22 juin.

Le solstice d'été est fêté depuis longtemps. L'origine de cet événement est lié au culte du soleil. Les feux de solstices étaient à l'origine des fêtes païennes. L'église catholique a ensuite christianisé la pratique païenne, selon sa politique traditionnelle.

Les fêtes antiques du solstice d'été

En Syrie et en Phénicie, le solstice donnait lieu à une grande fête en l'honneur de Tammuz, qui commençait la veille au soir, comme dans la Saint-Jean traditionnelle.

Les feux de la Saint-Jean, repris par les chrétiens, auraient été copiés sur les rites celtes et germaniques de bénédiction des moissons. La théorie selon laquelle ces rites seraient eux-mêmes directement dérivés du culte moyen-oriental de Baal est aujourd'hui réfutée.

Le bûcher de la Saint-Jean se pratiquait jadis à Paris, les autorités de la ville se chargeant de son organisation. Le feu était traditionnellement allumé par le roi de France en personne sur la Place de Grève (actuellement Place de l'Hôtel-de-Ville), coutume qui perdura jusqu’en 1648, date à laquelle Louis XIV officia pour la dernière fois.

La fête est également très vivace en Scandinavie.

La naissance de saint Jean Baptiste

Le récit de saint Jean Baptiste se trouve dans l'Évangile selon Luc (Lc 1), imbriqué avec celui de la naissance de Jésus-Christ : l'auteur raconte l'apparition de l'ange Gabriel à Zacharie, un vieux prêtre du Temple de Jérusalem. Il lui annonce que sa femme Élisabeth, qui ne lui a pas donné d'enfant et souffre de sa stérilité, va lui donner un fils, nommé Jean, qui sera un prophète. Zacharie refuse de le croire, compte tenu de son grand âge et de la stérilité de sa femme : il est puni de son incrédulité par la perte de la parole. Neuf mois plus tard, Elisabeth donne naissance à un garçon. Lors de la circoncision de l'enfant, sa famille s'étonne de son souhait de le nommer Jean, et interroge Zacharie qui confirme le choix de sa femme par écrit, avant de retrouver l'usage de la parole pour chanter un cantique de louange.

Cet événement fait l'objet d'un culte à la date du 24 juin, au moins dès le VIe siècle.

La fête liturgique de la Nativité de saint Jean Baptiste

Pour les églises catholiques et orthodoxes, la fête du 24 juin, six mois avant Noël, célèbre la Nativité de Jean Baptiste, cousin de Jésus Christ.


Au Québec, il s'agit de la Fête nationale du Québec. La fête a remplacé la fête religieuse traditionnelle de la Saint-Jean qui soulignait jadis le début de l'été et donnait lieu à des feux de joie sur les berges du Saint-Laurent. Dans les années 1960 et 1970 la Saint-Jean est devenue un des symboles de l'affirmation nationale québécoise, devenant le point de convergence des grands rassemblements politiques, sociaux et culturels. Elle demeure à ce jour un des rendez-vous annuels majeurs de la collectivité québécoise. Elle est officiellement appelée fête nationale depuis 1977.


Cette fête est célébrée aussi dans plusieurs endroits (villes et villages) d’Espagne. Elle symbolise le combat entre les forces du Bien et du Mal (Dieu et Satan), avec le triomphe du premier.



Catégories : Aucun

Publier un commentaire

Oups !

Oops, you forgot something.

Oups !

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

1 Comment

Répondre Stevdunk
à 11:54 le 14 août 2019 
Viagra Pour Bebe cialis El Cialis Cuanto Cuesta Acheter Du Viagra A Paris